Picaud : Le clip ! sur YoutubeLe compte Twitter du Hussard du DésertLe Linked In de Adrien
Menu

Suspect Bourmancé Éditeur

Bourmancé est l’éditeur des Mémoires tirés des archives de la Police dont la fameuse histoire de Picaud est tiré. Il aurait, à la mort de Jacques Peuchet, rassemblé les papiers, notes et manuscrits de ce dernier, avec l’aide de l’épouse de l’auteur et confié le tout au Baron Lamothe-Langon pour finaliser les manuscrits.
Rappelons que Peuchet décède en 1830 et que la première édition date de 1838, ce qui laisse des doutes affreux quant à la véracité et la fidélité à l’auteur, qualités clefs d’un co-auteur dont Lamothe-Langon n’en fut pas affublées… loin s’en faut.
Mais ce que beaucoup pourraient accepter sans esprit critique comme témoignage réel, vrai, historique, du passé du Royaume de France, d’autres, comme moi, regrettent de ne pouvoir rien démentir, ni rien affirmer non plus, sur son contenu.
Avec toutes mes réserves, je le prendrai tout de même comme à au moins 70% fidèle à Jacques Peuchet dans son esprit critique, éducatif et pamphlétaire.
Bourmancé, comme tout éditeur, qui doit faire aux réalités économiques ainsi qu'aux exigences de l’époque, peut être aussi suspecté de raccourci… car enfin, choisir Lamothe-Langon avec un passé qui le discrédite, c’est tout de même montrer que l’on ne s’intéresse que trop peu à la fidélité au texte et aux témoignages. Avant de condamner l’éditeur, nous aurons à effectuer des recherches en profondeur, déjà notées dans « Picaud : l'Enquête».